Les installations de refroidissement comme une chambre froide sont fortement conseillées pour la conservation des produits en quantité considérable. Le mode de refroidissement dépend du type de la chambre froide. Ces modèles sont la chambre froide négative et positive. Le groupe de froid (frigorifique) de ces deux installations entraîne des coûts à cause de la consommation en énergie (électrique). Du coup, le mieux est d’apprendre comment calculer l’énergie électrique consommée par une chambre froide.

La consommation énergétique d’une chambre froide

consommation-chambre-froide

L’électricité consommée par ces appareils dépend de plusieurs critères. Premièrement, la température en dehors de l’installation influe sur la puissance générée par les équipements. Si la chaleur ambiante dépasse le seuil maximum, alors les équipements frigorifiques vont travailler plus que d’habitude. Puis, le type d’installation aussi est un détail à considérer. Le coût de la consommation en électricité d’une chambre froide négative n’est pas comme les chambres froides positives. Pour faire le bilan de la consommation énergétique, vous devez connaître la puissance nécessaire pour le fonctionnement des équipements.

Le compresseur

Le compresseur est le premier appareil en charge de la production du froid. Ce dispositif va aspirer le gaz sous une température et une pression encore basse. Pour une efficacité optimale, le compresseur produit une puissance considérable avant de renvoyer le gaz vers le prochain dispositif. Un froid positif a besoin de 22260 kWh pour fonctionner correctement. Pour générer du froid négatif, le compresseur utilise une puissance de 8860 kWh.

Le condensateur

Le fluide de gaz entre dans le condensateur est transformé en liquide. C’est le deuxième processus frigorifique. Cela permet de diminuer la chaleur se trouvant à l’intérieur de la chambre froide. La valeur de l’énergie dépensée lors de ce processus est aussi exprimée en kWh. Le coût énergétique dépensé par la chambre froide positive est 8718 kWh, pour un froid négatif, 2017 kWh.

L’évaporateur

Le rôle de l’évaporateur est d’utiliser la chaleur pour changer le liquide en vapeur. Puis, l’air est éparpillé dans la chambre froide par l’intermédiaire d’un ventilateur. Un écoulement d’eau est produit par ce phénomène. L’utilisation d’un évacuateur d’eau est donc obligatoire. Pour les chambres froides positives, l’évaporateur utilise environ 7008 kWh. Les chambres froides négatives ont besoin d’une puissance de 1577 kWh.

Le fil à chaleur

Le cordon chauffant ou fil à chaleur est l’un des équipements nécessaires au bon fonctionnement d’une chambre froide. Ce dispositif est l’élément qui fait le dégivrage si la température à l’intérieur de la chambre est trop basse. Le fil à chaleur évite aussi que cela ne se produise. Dans une chambre froide positive, la puissance utile pour le fonctionnement de cet accessoire n’est pas supérieure aux installations négatives. Le froid positif a besoin d’une puissance de 2628 et le négatif utilise approximativement 2750. Ces valeurs sont exprimées en kWh.

L’éclairage de la chambre froide

Les ampoules des chambres froides ne s’allument que lorsque les portes sont ouvertes. Cependant, il faut connaître la consommation énergétique en électricité de l’éclairage. Le taux varie en fonction du nombre de fois et de la durée de recherche des produits alimentaires à l’intérieur des chambres froides. Dans les appareils positifs, vous utilisez environ 1693. Les types d’appareils négatifs utilisent approximativement 350. Ces dépenses sont aussi en kWh.

Le calcul de la consommation électrique

conommation-electrique-chambre-froide

Vous devez savoir que les estimations exposées ci-dessus sont des valeurs pour une année. Ces informations peuvent varier en fonction du modèle du produit que vous utilisez. Il y en a qui ont besoin de plus d’énergie électrique que d’autres.

Le froid positif

Pour faire le calcul, il suffit d’additionner la consommation d’une année de tous les équipements. La production du froid positif entraîne donc une consommation de 42306 kWh pendant une année d’utilisation. Ce chiffre est moindre par rapport aux anciens modèles. Sur certains produits, cette valeur peut être plus basse. Sur d’autres, la quantité d’énergie est en hausse.

Le type négatif

La chambre froide négative permet de congeler des produits comme la viande à une température en dessous de 0 °C. Pourtant, en faisant un calcul, la consommation de celui-ci est plus basse qu’avec l’autre modèle. Cette chambre froide consomme à peu près 15555 kWh d’électricité pendant 1 an. Même si ce type de refroidissement procure plus d’économie en électricité, le choix de l’appareil à utiliser dépend des denrées à conserver.

Le calcul d’énergie consommé durant une année est obligatoire pour une entreprise. Cela aide à connaître les apports sur les chiffres d’affaires. Ainsi, vous allez savoir si des économies sont à prévoir dans votre établissement. En faisant le calcul sur le coût énergétique des accessoires frigorifiques, vous pouvez connaître votre consommation annuelle. Ces coûts sont tous de même variables en fonction du type de la chambre que vous utilisez. Lisez la notice d’utilisation de votre chambre froide. Faites le calcul d’énergie à utiliser pendant une journée. Puis, multipliez la valeur avec le nombre de jours de l’an. Ainsi, vous allez avoir les informations sur votre consommation. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *