Il se peut que depuis un moment, vous manquez d'espace pour conserver au frais vos denrées alimentaires. Dans le même temps, vous ne voulez plus investir dans un appareil qui consomme de l’énergie. Vous décidez alors de transformer votre garage en chambre froide. Pour la réussite de ce projet, il est important que vous réalisiez certains travaux. Le choix du revêtement des murs, des sols et des plafonds, la ventilation et différentes mesures sont à prendre en compte pour donner vie à votre chambre froide. Pour obtenir un résultat parfait, voici quelques orientations nécessaires à chaque étape du projet !

Pensez d’abord à la ventilation

Selon l’espace dont vous disposez, il est bien possible d’installer une chambre froide dans votre garage. En effet, vous êtes en train d'opter pour un coin qui vous permet d’avoir 2 murs en contact avec l’extérieur, donc froids naturellement. Pour la ventilation, comment procéder ?

Il est possible pour vous par exemple de condamner une fenêtre existante avec un contreplaqué. Posez ensuite deux évents à sécheuse avec grillage, à 40 cm au moins l’un de l’autre. Le rôle de ces derniers consiste à ce que l’un fasse entrer l’air froid et que l’autre laisse sortir l’air chaud et les gaz produits par les légumes.

Par ailleurs, si vous n’avez pas de fenêtre dans votre garage, vous devez forer le béton avec une perceuse à percussion pour percer des trous. Prévoyez pour cela ½ pouce de plus que le diamètre des conduits de ventilation. De même, pour faciliter la ventilation, vous devez laisser l’évent d’air chaud tel qu’il est. Enfin, pour diriger l’air frais au sol, il est indispensable de poser un tuyau à sécheuse en PVC.

Pensez à isoler votre chambre froide

Pour ce type d'aménagement, le plus important est de bien isoler la chambre froide du reste de la maison. Vous devez faire aussi en sorte qu'elle soit étanche et que la porte qui donne accès à cette chambre dispose forcément d’un coupe-froid.

Pour éviter les transferts de chaleur et d’humidité, les espaces habitables de la maison doivent également être éloignés. Sans compter que si le plafond du garage vire sur une pièce de la maison, vous devez penser à l’isolation.

Précisons tout de même que s’il n’y a aucune pièce habitable au-dessus, il va falloir isoler les jonctions et les murs collés à la section habitable de la maison. Faites attention ! Vous devez bien couper les ponts thermiques, surtout au niveau des solives et des jonctions. Pour y arriver, utilisez de l’uréthane giclé.

Il faut dire que dans bien des cas, la chambre froide de votre maison peut geler. Bien que vous n’ayez pas besoin de l’isoler au début, dans cette situation, vous devez agir. S’il arrive que votre garage est en béton, vous devez tenter l’isolation à l’extérieur.

Il est aussi fort probable que le bloc de béton qui compose la chambre froide ait une bonne partie hors-sol. Dans ce cas, la partie enfouie ne doit pas baisser à moins de 5 °C. Il est donc obligatoire d’isoler les parties exposées et de poser une jupe tout au long du mur. Ceci pour empêcher le sol de geler sur au moins 2 pieds de large et l’eau, de dégouliner.

Par contre, si vous isolez l’intérieur, il vaut mieux opter pour des matériaux inorganiques non-sensibles à l’humidité. Évitez les pare-vapeurs et ne bouchez surtout pas vos évents d’aération.

Définir la chambre froide selon vos besoins

Il n’existe pas un seul type de chambre froide, il y en a plusieurs : les chambres froides positives pour les aliments frais entre 0 et 8 °C et les chambres froides négatives en dessous de 0 °C. De même, les besoins de disposer d’une chambre froide peuvent être bien spécifiques et différer d’un individu à un autre.

D’une part, de plus en plus de particuliers expriment le besoin d’une chambre froide. Ils choisissent très souvent leurs caves pour pouvoir stocker leurs denrées alimentaires et faire des économies. De leur côté, ils n’ont pas autant d’exigences. D'autre part, en ce qui concerne les professionnels, de nombreux facteurs entrent en jeu. Il s’agit du confort de la clientèle et de l’éloignement des équipements principaux. Pour cela, il est déconseillé d’installer votre chambre froide près d’un four ou d’une rôtissoire.

Si c’est le cas pour votre garage, laissez tomber cette option. Il faudra aussi penser à aménager dans un lieu pratique pour éviter les déplacements réguliers dans un endroit peu sécurisé ou non.

Contacter un professionnel

Avez-vous besoin d'un garage en chambre froide ? Pour la réussite de ce projet, il est toujours mieux de solliciter l’avis d’un professionnel. Pour plusieurs raisons, vous devez y penser.

Étant donné qu’il s’agit de son domaine, ce dernier a la capacité d’élaborer votre projet selon certains critères, selon vos besoins et surtout, selon l’espace que vous avez à votre disposition.

La transformation d’un garage en chambre froide implique certaines normes qu’un professionnel maîtrise. Ainsi, pourra-t-il vous assurer que la surface dont vous disposez sera à la hauteur de vos attentes. Enfin, puisqu’il connaît les prix des différents matériaux utilisables adaptés à votre budget, il pourra établir le devis et vous le faire parvenir par téléphone ou par messages.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *