Avant la construction ou l’installation pour la conservation des denrées, il faut penser aux revêtements. Les revêtements servent d’isolant pour la chambre froide. Les panneaux de type sandwich sont souvent choisis en guise d’isolant pour la chambre froide négative et positive. Il faut également connaître les critères de choix pour l’épaisseur des parois des chambres froides. Connaître ces spécificités va vous servir à faire le devis des panneaux nécessaires pour votre chambre froide.

L’épaisseur des panneaux d’isolation thermique

chambre froide

Les chambres froides sont utiles pour la conservation à grande échelle des produits alimentaires et pharmaceutiques. La première mesure à prendre en compte pour choisir les épaisseurs des parois est le type de produit nécessitant un stockage. Certains produits ont besoin d’une température en dessous de 0 °C. Ces produits doivent être mis dans les chambres froides négatives. Les denrées devant être stockées à température au-dessus de 0 °C ont besoin d’une installation positive. Le critère du panneau sandwich dépend alors du groupe froid à utiliser. Il est aussi utile de savoir que les épaisseurs des revêtements du sol, des portes, du toit et des autres côtés sont les mêmes. Les épaisseurs des panneaux isothermes pour les deux groupes frigorifiques sont :

La chambre froide positive

La résistance du matériau doit être calculée, mais il existe tout de même un moyen plus facile de connaître l’épaisseur de chaque panneau. Pour éviter de faire un calcul, vous devez suivre la norme en termes d’épaisseur de panneau d’isolation thermique. Pour maintenir la température à l’intérieur d’une chambre froide positive, l’épaisseur du panneau du sol, des portes et des autres côtés doit être entre 60 à 80 mm. Suivez bien cette norme pour que les panneaux puissent assurer l’isolation thermique.

La chambre froide négative

Etant donné que le groupe frigorifique des chambres froides négatives produisent une température en dessous de 0 °C, les panneaux isothermes doivent être plus épais. Sa résistance au froid doit donc être adaptée à une congélation négative. Chaque fournisseur de matériel professionnel dans le domaine du froid peut vous offrir le panneau sandwich isolant nécessaire à votre devis. Pour ce type d’installation des panneaux supérieurs à 100 mm est obligatoire. Il est même nécessaire de prendre une marge sur ce devis. L’utilisation d’un panneau sandwich supérieur à cette moyenne garantit la qualité de la structure. 

Les avantages des panneaux isothermes

chambre froide

Le panneau isotherme comme celui de type sandwich possède plus d’atout que la structure en béton. L’installation de ces panneaux pendant la construction de la chambre froide est facile. Il suffit de placer le panneau du sol, des portes, de la toiture et des panneaux de côté. Ensuite, les panneaux sandwich sont faits en quatre couches. Ce sont le polyuréthane, la laine de roche, le polyisocyanurate et la tôle en inox ou en acier galvanisé. Ces composants du panneau d’isolation thermique sont ceux qui assurent la qualité de la résistance. Puis, le groupe frigorifique est un moteur produisant du bruit et de la vibration pendant son utilisation. Les panneaux assurent aussi l’isolation sonore pour que le bruit et les vibrations restent à l’intérieur de la chambre froide. Les panneaux des chambres froides sont aussi résistants à l’humidité venant de l’extérieur, car ils sont hermétiques.

Les risques en cas de mauvais choix d’épaisseur

Le non-respect du devis sur les épaisseurs des panneaux peut entraîner plusieurs problèmes. Ces risques sont présents quand l’épaisseur est inférieure aux normes. Ces problèmes sont :

Un problème sur la congélation ou réfrigération

Les parois des chambres froides ne doivent pas seulement être hermétiques. Ces matériels doivent supporter la température générée par le moteur. Le stockage n’est pas optimal, car les fluides frigorifiques s’échappent de la chambre. Les risques ne s’arrêtent pas uniquement sur la congélation. Les matériaux de construction aussi vont se détériorer.

Une dégradation des matériaux

Premièrement, le mauvais choix des panneaux va entraîner des risques de condensation. Cela est dû à la dégradation des matériaux comme les panneaux et les équipements du moteur. Puis, de la rouille va se former. C’est normal puisque les panneaux d’isolation ne peuvent pas supporter la température. Ensuite, vous allez constater de la moisissure. Après la moisissure, bien d’autres chaînes de problèmes vont se former. La chambre froide positive et négative sont concernées par ce phénomène.

L’hygiène sanitaire

La sécurité des produits alimentaires n’est pas non plus respectée si vous choisissez les mauvais revêtements. Pour les panneaux sandwich, ils doivent respecter la norme sanitaire NF EN 14509. C’est un système de réglementation pour la réfrigération et la congélation pour éviter les incendies. Cela s’ajoute à la qualité de conservation.

L’épaisseur des panneaux d’isolation thermique est un détail qui doit être obligatoirement maîtrisé. Le critère pour choisir ces épaisseurs se fait en fonction du modèle de chambre à avoir. Une chambre froide négative doit avoir des panneaux isolants plus épais qu’une qui est positive. Le respect de ces règles provoque des avantages. Si ce n’est pas le cas, le contraire se passera.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *