Pour la conservation des produits alimentaires à basse température, l’utilisation d’une chambre froide est l’une des options envisageables. Il s’agit d’une pièce qui permet d’emmagasiner divers produits sur plusieurs mois à une température basse et proche de 0 °C. Elle est d’une grande utilité pour les professionnels intervenant dans l’agroalimentaire ou dans l’industrie pharmaceutique. Pour tirer le meilleur profit de cet équipement, il faut savoir en faire usage. Ainsi, comment gérer une chambre froide ? Voici les astuces incontournables pour y parvenir !

Bien choisir la chambre froide

La chambre froide est un équipement utile dans les commerces de grande distribution. Avant de choisir cette machine frigorifique, vous devez impérativement prendre en compte vos besoins. Ceci vous permettra de trouver un modèle adapté. Ensuite, sa capacité doit être considérée. Les fabricants proposent une large palette de capacités pour répondre à tous les besoins. En outre, selon le type de conservation recherché pour vos produits, veillez à ce que le dispositif dispose des deux chambres froides. Ainsi, en plus des panneaux, le groupe froid possède un compresseur et un évaporateur. Toutefois, si son prix à l’achat est trop élevé, faites simplement le choix d’une chambre froide positive. Ainsi, vous avez la certitude d’avoir dans cette pièce une température oscillant constamment entre 0 °C et 3 °C.

Déterminer le matériel nécessaire pour une gestion optimale de la chambre froide

À l’achèvement des travaux d’installation de la chambre froide, il est nécessaire de choisir le matériel nécessaire pour l’équiper. Pour commencer, vous devez mettre des étagères ou des planchettes de rangement dans la pièce. Leur nombre doit dépendre de la quantité et des types de produits à conserver. Pour la protection de certains produits alimentaires comme les fruits, les viandes et les légumes, vous pouvez utiliser des casiers de rangement. Par ailleurs, la chambre doit être aussi équipée d’un système d’éclairage performant.

Ce matériel permet à celui qui achalande les casiers et étagères de disposer d’une bonne lumière. Une chambre froide bien éclairée permet également de contrôler efficacement et régulièrement les dates de péremption des produits. Il peut s’agir des dates limites de consommation (DLC) ou des dates de durabilité minimales (DDM). Ainsi, les produits impropres à la consommation sont identifiés facilement et mis à l’écart.

Avoir une liste précise des produits à disposer dans la chambre froide

Pour gérer une chambre froide, vous devez faire une check-list des produits à y installer. Préalablement, toutes les informations relatives à la température nécessaire pour la conservation de chaque élément doivent être relevées. En effet, toutes les matières conservées dans une chambre froide ne nécessitent pas le même de froid. Certaines peuvent être simplement conservées à la température ambiante. La prise en compte de la température de stockage des produits facilite donc leur classement.

Pour un rangement simple, la consultation des paquets d’emballage des produits est nécessaire. La température de stockage peut y être indiquée. Au cas contraire, conformez-vous aux principes d’emmagasinement des produits alimentaires. Pour disposer les aliments dans une chambre froide, vous pouvez choisir entre trois possibilités. Optez pour une chambre froide positive de plus de 0 °C pour les nourritures réfractaires à la détérioration. En ce qui concerne les aliments sujets à une putréfaction rapide, privilégiez une zone de froid plus intense dans votre chambre froide. Vous avez aussi la possibilité d’opter pour un stockage à sec.

Faire un rangement professionnel dans la chambre froide

Comment disposer les provisions dans une chambre froide ? La partie supérieure des planchettes de la pièce doit être réservée aux produits à forte sensibilité. Ces derniers sont ainsi plus près du froid. Au milieu des étagères de rangement de la machine, faites le stockage des éléments qui prennent plus de temps avant d’entrer en décomposition. Sur les planchettes de bas, vous pouvez placer les légumes et les fruits. Sur le sol de la chambre froide, aucun produit ne doit être disposé. Les emballages vides doivent également être sortis de la pièce après l’achalandage des rayons. Ces deux dernières mesures visent à rendre votre chambre froide salubre et conforme aux normes d’hygiènes en vigueur.

Réservez des bacs pour les poissons frais en conservation dans votre chambre froide. Les boîtes de conserve déjà ouvertes doivent être placées à l’intérieur d’un bocal bien fermé. Par ailleurs, la partie restante du produit doit être utilisée au plus dans les 3 jours suivant l’ouverture de la boîte. Passé ce délai, cette dernière devient impropre à la consommation.

Adopter un plan pour bien classer les produits dans une chambre froide

La gestion efficiente des aliments d’une chambre froide rime avec une bonne stratégie. Elle se fait en tenant compte de certains éléments.

Tenir compte des caractéristiques des produits à conserver

Dans une chambre froide, les produits fraîchement rechargés doivent être installés au fond et les plus anciens en avant. Ainsi, ils ne risquent pas de rester dans la pièce jusqu’à l’expiration du délai d’utilisation. Pour faciliter le contrôle, veillez à disposer visiblement les étiquettes des produits. Si un produit tombe en avarie lors de la conservation, il doit être sorti de la pièce.

Se préserver contre les éléments indésirables

Les nuisibles, les rongeurs et les insectes sont des hôtes dont la présence est impérativement proscrite dans les chambres froides. Non seulement ils peuvent détruire les produits, mais aussi impacter négativement sur l’esthétique de la pièce. Pour les éviter, la chambre froide doit faire l’objet d’une série d’entretiens périodiques et réguliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *