Dans un établissement de restauration, l’utilisation d’une chambre froide négative est une solution pratique pour la conservation et le stockage des aliments. Cette installation frigorifique assure une réfrigération à température constante des denrées alimentaires, à savoir les légumes, fruits, viande, etc. De ce fait, il est tout à fait normal de constater de l’humidité à l’intérieur d’une chambre négative. Cette article vous explique les causes de ce fait et vous montre les astuces pour contrôler la production de l’humidité dans une chambre froide à la maison ou dans une cuisine professionnelle. 

Pourquoi une chambre froide produit de l’humidité ?

chambre-froide-negative

Il faut savoir qu’une chambre frigorifique utilise la chaine du froid pour assurer la conservation à température des produits alimentaires. De ce fait, grâce aux diverses réactions chimiques qui s’effectuent à l’intérieur, cet appareil présente toujours de l’humidité lors de son fonctionnement. Cette situation se produit, même si le système de réfrigération de votre chambre froide est correct, car la vapeur d’eau se transforme en gouttelettes au contact de la chaleur. Donc, pas de panique si vous observez de l’humidité au niveau des murs, du sol ou du plafond de votre chambre froide négative, vue que c’est tout à fait naturel. Toutefois, il est à noter que l’humidité peut aussi conduire à l’endommagement du système de votre chambre froide et provoque la formation des moisissures dans la pièce. 

Comment fonctionne une chambre froide ?

Pour mieux savoir la cause de l’humidité dans une chambre froide, il est important de comprendre son mode de fonctionnement. En ce titre, il faut mentionner qu’une chambre froide utilise plusieurs accessoires pour produire le froid nécessaire pour la conservation et le stockage des aliments, à savoir : 

  • Le compresseur : le compresseur reçoit le gaz réfrigérant, aussi appelé gaz frigorigène, et le refoule à haute pression vers le condenseur ;
  • Le condenseur : cet accessoire transforme le gaz frigorigène en état liquide et l’envoie vers le déshydrateur ;
  • Le déshydrateur : le déshydrateur élimine les impuretés et l’humidité dans le liquide réfrigérant grâce au filtrage dans son groupe de froid ;
  • Le détendeur : cet élément assure le remplissage de l’évaporateur et par le fluide précédemment refroidi ; 
  • L’évaporateur : l’évaporateur se charge de l’échange de chaleur entre la chambre froide et le groupe de froid.

Comment limiter l’humidité dans une chambre froide négative ?

chambre-froide-negative

La formation de l’humidité est la conséquence de la condensation des  vapeurs d’eau dans une chambre froide négative. En revanche, pour que celle-ci ne favorise pas le développement des moisissures et la prolifération des microbes nocifs à la santé, il faut limiter le taux d’humidité à l’intérieur de votre pièce de stockage. Pour cela, suivez les astuces présentées ci-dessus afin de limiter l’humidité dans une chambre froide négative. 

Réalisez une bonne ventilation de votre chambre froide

La ventilation de votre chambre froide est indispensable pour réduire le taux d’humidité dans votre pièce de stockage. Cette technique consiste à déshumidifier la pièce de votre chambre froide grâce à un système d’aération dans la salle. Pour ce faire, il est recommandé d’ouvrir votre fenêtre au moins 10 minutes par jour et surveiller l’hygrométrie de la pièce. Par conséquence, il est nécessaire d’installer une isolation connexe pour éviter la pénétration de la chaleur dans la chambre froide. Pour ce faire, vous pouvez utiliser deux ventilateurs, l’un sur le plafond et l’autre sur la dalle du sol afin de sécher la condensation avant la prolifération des moisissures. 

Utilisez un déshumidificateur

L’utilisation d’un déshumidificateur est une méthode efficace pour diminuer la condensation des vapeurs d’eau présente dans la pièce. Ce type d’accessoire est caractérisé par une roue déshydratante permettant de transformer l’air humide en air sec. Donc, la mission principale d’un déshumidificateur est de dessécher l’air lorsqu’il pénètre à l’intérieur de la chambre froide. Par conséquent, cette technique élimine la formation des moisissures dans l’enceinte afin d’éviter la contamination des produits alimentaires, à savoir les fruits, les légumes, la viande, les plats réfrigérés. 

Réalisez un dégivrage régulier de votre chambre froide

Le dégivrage est une obligation si vous voulez limiter le taux d’humidité dans une chambre froide. En effet, cette opération permet d’éliminer les vapeurs d’eau et limite la formation des glaces au niveau des parois et dans l’enceinte de votre groupe de froid. Toutefois, le dégivrage d’une chambre froide requiert des bonnes techniques, telles qu’en suivant les démarches ci-après : 

  • Éteignez le compresseur de votre chambre froide ;
  • Stoppez la ventilation de l’évaporateur ; 
  • Réglez la température de la chambre froide à une position supérieure à 0° C pour faire fondre les glaces ;
  • À la disparition des givres, remettez en marche le ventilateur de la chambre froide pour chasser l’humidité dans la pièce. 

L’humidité est un phénomène naturel dans une chambre frigorifique à froid positif ou négatif. Toutefois, pour que celle-ci ne risque pas d’endommager votre dispositif, il est important de contrôler sa production dans votre pièce de conservation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *